Poésies de Fées



Creative Commons License
Ce travail est sous licence Creative Commons et inscrit sur le Registre de la Propriété Littéraire et Artistique

Je m'appelle Mª Jesús Verdú Sacases. J'écris depuis toute petite...

J'adore les fées...

Mes textes ont été traduits au Français par Elise Sandrine Yanmbock Mbeck


                 
Poésies d'anges et de fées
 

 Le regard de ma Fée
 
 
Fée, tu enfermes dans mes rêves
des pétales de paix et de fantaisie
qui fleurissent hâtives
au printemps présent
et éparpillent des pensées de lumière
de l’illusion qui les embrasse.
 
Tes ailes battent des désirs
qui se défassent dans l’air
qui rafraîchit les rêves
à la tombée du jour
et se fondent
à l’aube,
derrière  un horizon
trempé de la beauté
de ton regard spirituel.
 
La magie se  pose sur mes jours
et s’endort sur mon oreiller,
dans les nuits baignées
d’une mer d’étoiles
et de l’auréole lumineuse  de la lune,
qui libère mes peurs
et m’ouvre à l’être intérieur,
quand je ferme les yeux
et je t’écoute en silence.
  
Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

 L’étoile de l’eau de la fée

Ma fée,

tu apparais derrière ton étoile d’eau
dans laquelle fluent
les moments magiques
en un cours serein de lumière et de plaisir
comme une bénédiction
parsemée de gouttes de rosée
au levé du jour.
 
Ton regard fleurit
dans les étoiles,
reines de l’Univers,
qui reposent dans mes rêves
et dans l’infini de l’émotion,
apaisée sur mon oreiller
et le silence de la nuit.
  
Tu m’offres  ta paix
comme un don
conféré par ton haleine
de générosité,
qui souffle en une nouvelle lueur d’échange
et m’ouvre le chemin
de la saveur de liberté.

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

Une autre poésie de Fées
Je me dissouds dans ta douce lumière,
faible comme celle qui s'échappe du pré,
lorsque le jour s'assombri
et je me répands à l'extérieur
pour chaque pore de ta peau.
 Je me confonds avec les rayons du soleil de la tombée du jour,
qui embrassent les champs d'orangers,
et ensuite je me pose sur la fleur de l'oranger,
qui m'enveloppe de son arôme enivrante.
Elle est si blanche qu'elle semble dégager la pureté
et je m'élève avec elle au ciel
où je me confonds avec les nuages
et la paix des anges,
pendant que je ferme les yeux
et les étoiles illuminent mes rêves
et descendent se reposer sur mon oreiller.
Je m'enfonce dans la sérénité du lac,
je me nourris de l'énergie
qui émane de la cascade,
je m'imprégne de l'équilibre de la forêt.
Souffle la brise
à travers  les branches des arbres
et je cours hinoptisée vers son doux murmure...
jusqu'à ce que le bouillonement de l'eau
me fasse arriver à l'aube
et je bois la rosée du matin.
  
Je me mets en harmonie avec le moment présent de la nature,
chaque fois que je suis le parcours de la rivière,
chaque fois que le vent joue avec les feuilles sèches de l'automne,
chaque fois que la vie renaît après la pluie,
chaque fois que je vois le monde en transparence
depuis mon coeur de fée.
 Parfois, je sens les pleurs internes des personnes,
ces sanglots qui se taisent au milieu du silence,
qui se  creusent fortement en moi
et je vole vers son être intérieur
et je le berce dans mon giron
et je le remplis de mes câlins et de ma magie
dans la sollitude de son âme.
Je siffle ton nom aux montagnes
et la force de l'écho
me mène jusqu'à toi
et je sens les battements si troublés de ton coeur
qui romprait les ondes de la mer.
C'est le cri de la douleur,
celui qui fend sans compassion
des cicatrices éternelles
au plus profond de la conscience humaine.
Je te berce avec une chanson
dont la mélodie étouffe ta tristesse
avec des larmes qui se rompent au plus intime de mes pensées,
car je sens ton chagrin
comme si j'habitais en toi.

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck
 
Dans la profondeur de  l’Univers

Brille  l’amour
dans le cœur de l’Univers
qui vibre à l’unisson
avec la confiance et la foi
dans la  manifestation du changement,
pendant que chaque étoile
allume sa lumière dans mes rêves
avant le lever du jour,
quand je me réveille
à l’instant présent,
le baignant de la beauté
inhérente à la perfection du firmament
et de l’infinité de possibilités
du chemin de mon âme.
 
Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

 Le voyage avec ma fée

Tu m’emmènes, fée, dans un monde
qui m’engourdit les sens
et me laisse à la dérive de mon intuition.
 
La lumière se filtre en mon être
et mon regard voit seulement
la beauté et la perfection,
que crée ta magie
dans le château de mon imagination
et tu m’élèves,
sereine avec mes illusions,
quand l’aube caresse mes rêves
et les étoiles scintillent
dans la  placidité de la nuit.
 
Ton auréole me transporte
à l’infini et à la profondeur,
au concept sublime
de l’origine de la vérité,
bercée par quelque chose d’authentique et de divin.
 
Tu me berces dans la paix,
dans un doux murmure,
dans un rythme harmonieux
qui m’emporte comme un doux courant
dans mes émotions les plus intimes
dans un voyage intérieure
où je me trouve moi-même
et flottant sur la superficie,
je te vois toi.
  
Émerge la paix qui
est restée sous
les ailes de l’infini
et qui maintenant émane
de chaque battement
et de chaque pore
de ma peau
et se pose sur chaque
pli de mes pensées
et de la magie
mes circonstances.

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

Avec l’archange Gabriel

Ton auréole lumineuse m’élève
au trône de mes sentiments,
souveraine de mes émotions,
reine de mes pensées
calmement.
 
Je me berce doucement
dans un berceau d’énergie
entre le ciel et la terre,
sur le giron du ciel infini
à la dérive de la paix
de mon esprit.

La lumière des étoiles
éclaire mes idées
et dans chaque pas,
je retrouve tes traces,
mon ange.

J’entrevois derrière les nuages
et tu fais sourire mon âme.

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

À mon ange gardien

Je libère la charge du passé
avec la lumière du pardon,
entourée de la chaleur
de tes ailes
et de ton auréole  lumineuse.

Je m’ouvre une dimension
divine et sublime,
à cette nature  magique
dotée du pouvoir
de la transformation
qui m’enfonce 
dans une perception
libre de jugements.

Mes émotions
se remplissent de l’authentique,
de la vérité qui réside
dans la simplicité,
dans le rythme quotidien
avec lequel je me concilie
dans la plénitude
et dans l’unité avec toi,
mon ange gardien.

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck
  
 Lettre à l’archange Uriel

Archange Uriel:

Continue à me donner les forces pour vibrer depuis la position de l’amour inconditionnel, que rien n’espère recevoir.

Tu encourages mes jours pour m’ouvrir à la leçon du moment présent : cesser de juger, m’ouvrir à l’être intérieure et au silence qui sait écouter.

Guide mes pas dans la direction adéquate pour me trouver moi-même et reconnaître le meilleur des autres.
Centre mon attention sur ce qui me convient maintenant.

Ouvre-moi à ma propre expansion et laisse que mes paroles parviennent à qui voudrait les recevoir dans l’âme.

Permets que je m’entoure de tout ce qui m’aide à grandir et que je puisse élucider et discerner les circonstances avec les yeux du cœur.

Ne cesse jamais de me murmurer ni de me montrer dans les rêves la force et la manifestation de mes idées et surtout : la foi dans le sage processus de la vie à partir de la fenêtre ouverte au soutient total et inconditionnel de l’Univers.

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

À mon ange
 
Je te vois avec la clarté
comme un ange lumineux,
qui m’offre la confiance et l’illusion,
et je me rends compte
que c’est toi, mon amour.

Ta respiration est mon équilibre…

Tu dors près de moi
et les étoiles descendent pour te souhaiter bonne nuit,
et elles s’échappent vers la lune
pour lui raconter un secret :
elles se sont remplies de ta lumière…

Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck
Remerciement à l’archange Gabriel

Tu entoures mon âme
avec tes ailes
qui m’élèvent
à un état
en quiétude avec l’infini.

Ange Gabriel,

c’est comme si
tu m’ouvrais les portes
du ciel
et la musique céleste
m’emportait au rythme de la paix
et me montrait son visage.

Merci de me guider
et me faire sentir ta présence,
en transformant mon monde
avec la lumière des infinies possibilités.

Merci de relier
avec tant d’habileté
les fils du destin.
Auteur: Maria Jesús Verdú Sacases (textes inscrits sur le Registre de la Propiété Littéraire et Artistique).
Traduction au français: Elise Sandrine Yanmbock Mbeck

No hay comentarios: